La Maison du Parquet - Show Room

La Pose

L’épaisseur disponible pour la pose flottante, collée ou clouée et l’état du support subornent d’éventuels travaux d’adaptation.

La pose clouée

La Maison du Parquet - Lambourdes scellées au plâtre

Les parquets cloués sur lambourdes scellées au plâtre

Les épaisseurs de réservation, et le temps de séchage du plâtre, limitent l'emplois de cette technique aux raccords sur existant.

La Maison du Parquet - Lambourdes flottantes

Les parquets cloués sur lambourdes flottantes

Poser un film de polyéthylène, un isolant Phaltex de 5 ou 8 mm, des lambourdes flottantes de 25 mm d'épaisseur, écartées de 0,45 m max., et le parquet. Epaisseur totale de réservation : 56 mm (agréable souplesse à la marche et bonne isolation aux bruits d'impact ).

La Maison du Parquet - Lambourdes sur solives

Les parquets cloués sur solives

Cette technique est pratiquée en combles, et parfois dans les maisons à ossature bois. L'écartement des solives ne doit pas dépasser 500 mm.

La Maison du Parquet - Lambourdes sur faux plancher

Les parquets cloués sur faux plancher

Prévoir la pose d'un film polyéthylène, la pose d'un Phaltex de 5 ou 8 mm, la pose de panneaux de particules de 19 ou 22 mm, puis la pose du parquet. Hauteur de réservation 52 mm. Cette technique est très agréable par son confort à la marche, et l'absence de résonance.

La Maison du Parquet - Lambourdes calées scellées

Les parquets sur lambourdes calées et scellées

Sur un sol qui n’est pas de niveau, prévoir la mise à niveau des lambourdes au moyen de cales de différentes épaisseurs. Elles sont fixées sous les lambourdes puis fixées au sol par vissage dans chevilles tamponnées ou par collage polyuréthane. Cette méthode n'offre pas une bonne isolation aux bruits d'impacts et est bruyante à la marche (résonance).



Les autres modes de pose : Pose flotante - Pose collée