La Maison du Parquet - Show Room

La Pose

L’épaisseur disponible pour la pose flottante, collée ou clouée et l’état du support subornent d’éventuels travaux d’adaptation.

La pose flottante

La pose des parquets flottants s'effectue sur tous les supports sains sans risque de remontée d'humidité, stables et de niveau.

Ils peuvent être de toutes natures : chapes de ciment, carrelage, grès, pierre, parquets anciens, tapis aiguilletés de faible épaisseur peu résilients.

Un isolant est nécessairement posé entre le support et le parquet : Assour Parquet, panneaux de fibre de bois asphalté (Phaltex de 5 ou 8 mm d'épaisseur), liège, mousse de polyéthylène, etc.

Un joint de dilatation doit être impérativement ménagé en périphérie des pièces parquetées, dans le sens contraire au fil du bois. Ce joint, de chaque côté de la pièce, sera égal à 0,15 % de la largeur de cette dernière.

Il est donc nécessaire de prévoir des plinthes d'une épaisseur suffisante pour cacher le vide entre le parquet et les parois verticales. De même, et toujours dans le sens de la largeur des lames, un joint de dilatation supplémentaire sera prévu à un seuil de porte, si la largeur totale parquetée excède 8 mètres linéaires. Un couvre-joint bois ou aluminium doit alors être prévu.

test

Ces parquets appelés aussi de "recouvrement" sont donc très souvent utilisés sur des revêtements existants, ils présentent donc une surépaisseur de 10 à 17 mm par rapport aux sols conservés. Cette dénivellation peut être compensée par la mise en place d'un seuil bois chanfreiné ou d'un seuil métallique.

Seuils bois

test
test

Seuils métalliques

test
test

Conseils de mise en œuvre

Apparemment très faciles à mettre en œuvre, ces parquets posent de fréquents problèmes techniques, en raison de la non-observation de règles simples mais incontournables.

VERIFIER :

- L'hygrométrie du support doit être inférieure ou égale à 3.

- L'hygrométrie de l'air ambiant ne doit pas dépasser au maximum 70%.

- Un préchauffage s'avère nécessaire avant mise en œuvre.

- Si les conditions climatiques sont défavorables, un phénomène de condensation au niveau de la dalle n'est-il pas à craindre ? (point de rosée).

- Vérifier la planimétrie du support. Si une mise à niveau s'avérait nécessaire, la réaliser soit en raclant à la règle du sable sec sur le sol, soit en réalisant un ragréage.

Collage des lames

Il se fait à l’aide d'un flip de colle vinylique en solution aqueuse. Le filet de colle continu est appliqué en rainure des lames, côté parement. Les bavures de colle doivent être immédiatement nettoyées à l'éponge humide.

test
test
test

Les calles

test

Pour faciliter la pose, des cales d'épaisseurs appropriées sont disposées contre les murs et les cloisons. Elles permettent de ménager un joint de dilatation périphérique et serrent les lames de parquet entre elles, pour assurer un bon collage.

Ces cales doivent impérativement être enlevées après pose. Penser à protéger les parquets afin de prévenir toute dégradation, si d'autres travaux devaient être effectués. Eviter la pose de film polyéthylène.

Les plinthes

test
test

Une plinthe d'une épaisseur de 10 à 22 mm, de même essence que le parquet vient recouvrir le joint de dilatation.

Si le parquet flottant est posé contre les plinthes électriques, le joint de dilatation entre le parquet et les plinthes est caché par un quart de rond en bois naturel.


Les autres modes de pose : Pose collée - Pose clouée