La Maison du Parquet - Show Room

La réglementation incendie

Par circulaire du 20 mars 1981, Le Ministère de l'Intérieur, Direction de la Sécurité Civile a émis un avis favorable aux classements conventionnels ci-dessous :

Bois massifs non résineux

Epaisseur
• supérieure ou égale à 14 mm : M3
• inférieure à 14 mm M4

Bois massifs résineux

Epaisseur
• supérieure ou égale à 18 mm : M3
• inférieure à 18 mm : M4

Panneaux dérivés du bois

Contreplaqués, lattés, particules, fibres
Epaisseur
• supérieure ou égale à 18 mm : M3
• inférieure à 18 mm : M4

Parquets en bois massifs collés

Epaisseur (avant ponçage)
• supérieure ou égale à 6 mm : M3
• inférieure à 6 mm : M4

Réglementation applicable aux divers types de construction

A - Bâtiments d'habitation et établissements recevant du public (hors immeubles de grande hauteur) article CO 20

Tous les parquets et tous les modes d'assujettissement au sol sont admis à l'intérieur des locaux d'habitation.

Dans les lieux publics "Les parquets doivent être soit bien adhérents par toute leur sous face aux parois et aux hourdis pleins incombustibles, soit posés sur lambourdes. Dans ce dernier cas, les intervalles entre lambourdes doivent être recoupés tous les 3 mètres au plus par des chaînes ou des traverses en matériaux incombustibles arasés au contact de la menuiserie.

Lorsque les parquets constituent des gradins rapportés isolés par du gros œuvre, leur dessous doit être rendu inutilisable.

A cet effet, le volume sous parquet doit être ceinturé extérieurement par une cloison en matériaux non inflammables à titre permanent ne comportant aucune ouverture".

Pour certains établissements recevant du public, situés dans la ville de Paris (débits de boissons, restaurants, cabarets, discothèques, salles de réunions), sont exclus les revêtements de la catégorie M4 (exemple : parquet flottant de moins de 14 mm d'épaisseur) et les revêtements de la catégorie M3 doivent être réalisés de façon à ce que leur adhérence au sol soit suffisante.

B – Immeubles de grande hauteur (I.G.H.) article GH 13

(Bâtiments dont le plancher bas du dernier niveau est situé à plus de 50 m pour Ies immeubles à usage d'habitation et à plus de 28 m pour tous les autres immeubles).

Seuls sont admis les parquets assujettis au plancher par collage, sans limitation de quantité puisqu'ils ne rentrent pas dans le calcul du potentiel calorifique.

Nota : la réglementation de l'utilisation des matériaux de synthèse contenant de l'azote et du chlore ne vise pas les parquets puisque la part de matériaux synthétiques (colles) susceptibles d'être utilisés pour la réalisation de parquets contrecollés - y compris avec supports agglomérés - est de loin inférieure à la limite fixée à 25 %. Noter que les finitions usuelles de parquets (vernis, cires, huiles) ne modifient en rien leur classement.